Appel du phare


C’était la ville trompeuse, ses trottoirs saouls de jeunesse
Les heures de guitare et de mots ivres zigzaguant
Odeurs d’urines entre deux voitures pour renverser la gloire
Qui ne viendrait pas.
Un soleil fou s’amusait à être découvert, caché
Par le foulard rouge de la nuit
Et des feux, sur la plage, éclairaient le noir incendie de la mer.

Marin, raconte-moi donc encore
Le léger relief qu’animent ces coquillages
Et les poils qui dessinent des sourires
Sur les seins de cette femme ivoirienne
Chante-moi encore que je suis plus unique
Que toutes les autres femmes des autres ports
Que le prochain débarquement sera le dernier
Je veux, encore, me noyer
Dans tes promesses, vouées à être mortes
Sitôt qu’elles sont prononcées

Ô douce apnée qu’est ce vert noyé
Exhumé par tes yeux d’algues
Floues, je les sens qui s’enserrent
Le long de mes jambes et poindre
Les crocs du serpent, aiguisés,
Qui patientaient derrière l’eau trouble.
Tandis qu’au reflet de leur bris
Je mire, ô Narcisse, ma couronne de nénuphar,
Hurle dans le creux de la nuit son familier chant de phare,
Qui me soulève

Depuis la barque vétuste qui est la nôtre
Sur la mer s’enfuit le souffle du dernier marin …
Un nuage corolle s’ouvre et rallume les étoiles.
La mer ramène, caresse d’écume, au pied de l’olivier
Résistant de toutes les chaleurs, qui n’attend rien d’autre
Qu’une rencontre épurée de tout désir du Même

 

 

Texte écrit pour un défi littéraire autour de cet instrumental de Cargo culte, par Jean Claude Vannier et Serge Gainsbourg : https://www.youtube.com/watch?v=X3p15gC6KuI

Découvrez aussi la participation de Boris Sentenac, un poème déclamé sur le même instrumental, dans une autre vision de ces histoires de marin.

 

 

 

Publicités

2 réflexions au sujet de « Appel du phare »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s